Rien de plus facile que de cultiver les fines herbes. Petits et grands peuvent les faire pousser. Il suffit de poser les bons gestes et de savoir par où commencer pour en profiter pleinement.

L’ensoleillement, le sol, l’eau, la fertilisation, etc., sont des facteurs primordiaux à la croissance des fines herbes. À l’achat, assurez-vous de pouvoir combler tous leurs besoins pour les voir s’épanouir pleinement.

Choisissez des herbes sans maladie ni insecte. Préférez celles dont le feuillage est sain, sans tache et dont les tiges sont bien fermes et fournies. Chaque espèce et variété doit être bien identifiée afin d’être en mesure de lui fournir les bons soins. Évaluez vos besoins selon le rendement de chacune, ex : 1 romarin, 1 origan, plusieurs basilics, 1 laurier-sauce, 1 estragon, etc. Limitez vos achats, rien ne sert d’acheter plusieurs plants d’une herbe productive.

La plupart des fines herbes apprécient les emplacements ensoleillés, 6 à 8 heures par jour, et les sols meubles, riches en compost et bien drainés. Vous les utiliserez plus souvent si vous les plantez dans un endroit facile d’accès et près de la maison. Un emplacement abrité du vent préserve leur arôme, car leurs huiles essentielles sont parfois volatiles.

Beaucoup sont frileuses; attendez que les risques de gel soient écartés et que la terre soit réchauffée avant de les transplanter au potager.

L’ajout d’un bon Compost marin Solmer Passion Jardins à la plantation et à chaque printemps pour les herbes vivaces stimule leur croissance et améliore l’absorption des éléments nutritifs contenus dans le sol. Un binage régulier du sol autour des plants permet à l’eau et à l’air de mieux circuler et de contrôler l’excès d’humidité qui leur est parfois fatal. Au besoin, arrosez de préférence le matin et effectuez des arrosages profonds plutôt que de faire de petits arrosages journaliers. Le désherbage prévient les infestations d’insectes. Pour des fines herbes bien denses et fournies, pincez régulièrement l’extrémité des nouvelles pousses et consommez les parties prélevées.

Les fertilisants, chimiques ou organiques, sont absorbés par la plante ce qui signifie que vous les consommez. De plus, les engrais modifient la saveur des fines herbes. Un bon amendement à l’aide d’un compost, de bons soins et la pratique du compagnonnage réduit considérablement l’utilisation d’engrais. Toutefois, si vous désirez fertiliser, optez pour des engrais organiques et biologiques, moins nocifs pour votre santé et pour l’environnement.