• Au début du mois d’août, ressemez laitues, radis et épinards pour une seconde récolte à la mi-septembre.
  • Après leur germination, éclaircissez les carottes et radis pour assurer une meilleure pénétration de la lumière et une bonne aération, ce qui permet un rendement supérieur de la production.
  • Personnalisez votre jardin potager à l’aide de tuteurs originaux, d’étiquettes attrayantes et tout autre objet.
  • N’utilisez pas de bois traité pour la construction de bacs ou de jardinières. Les produits utilisés pour traiter ce bois sont toxiques.
  • Installez assez tôt vos tuteurs pour palisser concombres, tomates, haricots et autres légumes grimpants. Ceci limitera les bris des tiges et des racines.
  • Les légumes de haute taille devraient être plantés le plus au nord possible dans le potager afin de ne pas faire ombrage aux plus petits.
  • Tenez un cahier de bord dans lequel vous pourrez inscrire la date de vos semis et plantations, les résultats obtenus, vos réussites ou échecs et toutes vos observations qui sauront vous aider les années suivantes.
  • Tenez un cahier de bord dans lequel vous pourrez inscrire la date de vos semis et plantations, les résultats obtenus, vos réussites ou échecs et toutes vos observations qui sauront vous aider les années suivantes.
  • Lorsqu’une recette demande des herbes séchées et que vous désirez les substituer par des herbes fraîches, triplez la quantité requise afin d’obtenir le même résultat.
  • Ne laissez pas les mauvaises herbes arrachées près du potager, car elles portent souvent les œufs d’insectes indésirables.
  • Ne marchez pas dans le potager après une pluie, vous compacterez le sol et les végétaux seront plus fragiles et plus susceptibles aux maladies fongiques (champignons).
  • Faites l’essai d’au moins deux nouveaux légumes par année.
  • Choisissez des semences et des plants résistants aux maladies.